LE PROJET

Le rêve de Kwadwo Nyamekye

A l'origine du projet Abotre, il y a un rêve. Le rêve d'un jeune homme, Kwadwo Nyamkye, né au Ghana et qui a quitté sa terre natale un beau jour de l'année 1984. Passionné de langues et amoureux du francais qu'il a appris au lycée au Ghana, il part pour la France.

Plus exactement, c’est à Toulouse, sa ville d’adoption qu’un jour, le souhait qu’il a tenu longtemps secret, de créer une école au Ghana, se révèle à lui comme un possible, comme la fin d’un mirage et par conséquent, le début d´un vrai projet, fermement décidé à le mettre en oeuvre coûte que coûte. Dans « son école », la langue française devra tenir une place importante à côté de la langue officielle du Ghana, l’anglais. Cela reste sa motivation première !

C’est en 1996 qu’il partira pour Munich avec son épouse Rose et leur deux premiers enfants, et qu’il sera amené un jour à travailler au Lycée Français Jean Renoir. Ses trois enfants seront scolarisés au lycée Jean Renoir et poursuivent aujourd’hui leurs études en Bavière.

Grâce à son charisme chaleureureux, et par la force de sa conviction, Kwadwo a réussi petit à petit à communiquer son rêve à une grande partie de la communauté française du Lycée Français de Munich.

Ainsi, des enseignants et des parents d’élèves se sont, petit à petit mobilisés pour mettre en commun leurs énergies et leurs savoir-faire.

Le premier module du projet se concrétisera grâce à l’argent d’un cross couru par les élèves de l’école primaire et qui sera versé à l’association Abotre en 2019. Avec cet argent, Kwadwo achètera un terrain à Mantukwa près de Sunyani, à l’Est du Ghana.

Au printemps 2020 une équipe d’ami(e)s et d’experts  se met en place autour du projet.

Le rêve de Kwadwo est parti de loin, a traversé les décennies et les frontières sans perdre de sa force, et aujourd’hui, il est enfin arrivé à bon port !
Il aura fallu beaucoup de patience à Kwadwo et Rose pour réaliser leur beau rêve.

AU FAIT!

« Patience » cela se dit « ABOTRE » en Twi, leur langue d'origine !