LE PROJET

Objectifs et Vision 2021

L’école s’est donnée pour but de faciliter pour tous l’assiduité scolaire dans le village de Mantukwa et de ses alentours. Le projet à une double mission: Développer l'enseignement des langues dans la région de Sunyani Mantukwa (Brong Ahafo) au Ghana et de soutenir le développement économique de la région pour donner aux villageois une meilleure réussite socio-professionnelle.

Le premier objectif du projet est d’être précurseur dans l’enseignement scolaire en langue française au Ghana.

La langue officielle du Ghana jusqu’à présent était l’anglais. Mais grâce à un président très francophile, Mr. NANA AKUFO-ADDO, le gouvernement ghanéen veut faire du français la seconde langue officielle du pays.

Son objectif: développer les échanges économiques avec les pays limitrophes (Côte d’Ivoire à l’ouest, Togo à l’est et le Burkina Fasso au nord) et multiplier les opportunités d’emploi pour ses ressortissants. L’introduction de la langue française dans le système scolaire permettra d’accroître les relations commerciales avec les pays francophones et intensifier l’influence du Ghana au sein de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) en seront les conséquences logiques.

En septembre 2019, le journal Le Monde titre:
« Au Ghana, le français a le vent en poupe »

Désormais, plus rien ne pourra s’opposer à la création d’une école trilingue (Anglais, français, twi) dans le village de Mantukwa!

water

Le second objectif est de joindre au projet d’école un projet transversal dans les domaines de l’eau, de l’hygiène, de la nutrition, de l’alphabétisation et de la formation des adultes.

Entre autre:

  • Améliorer l’accès durable à l’eau salubre grâce à la construction d’un puits
  • Améliorer les pratiques en matière d’hygiène grâce à la construction de latrines et d’un dispositif de lavage des mains.
  • Favoriser la scolarisation des filles qui manquent souvent l’école.
  • Combler les besoins alimentaires des élèves par l’apport d’un repas à midi grâce à la mise en place d’une cantine scolaire.
  • Améliorer la ration alimentaire de chaque élève – Formation des élèves et parents aux techniques maraichères durables grâce à l’implantation d’un jardin maraicher.
  • Trier des déchets et faire baisser la consommation de plastique. Travail qui se fera en accord avec le chef du village et avec les villageois (coudre sacs en toile, faire un compost pour le jardin, planter des arbres etc…)
  • Sensibiliser à la déforestation et à la production locale d’énergie grâce à des plaques de cuisson à panneaux solaires.
  • Informer les familles au sujet de la santé : nutrition, grossesse, prévention maladies (sida, malaria etc…)
  • Aider les parents qui le souhaitent : Cours d’alphabétisation pour adultes.